La fête de la rivière Mascouche

Ordre: 
1004
Thmbnail: 
Intro: 

Le COBAMIL et ses partenaires s’unissent pour mettre sur pied la première édition de la Fête de la rivière Mascouche.

 

 

Après avoir nettoyé la rivière en 2016 et 2017, le COBAMIL souhaite maintenant faire redécouvrir la rivière aux citoyens afin qu’ils puissent en bénéficier. Ainsi, l’équipe du COBAMIL et ses partenaires se sont unis pour mettre sur pied la 1ere édition de la Fête de la rivière Mascouche. L’événement s'est déroulé avec succès le samedi 9 juin 2018, à côté de l’église Saint-Henri, dans le cadre des célébrations du mois de l’eau, juin ayant été nommé Mois de l’eau à l’Assemblée nationale en 2017. La fête a permis de souligner les retombées des deux ans de nettoyage, la réappropriation de la rivière par les citoyens ainsi que son patrimoine culturel et environnemental.

Au cœur de l’histoire de la communauté, la rivière Mascouche offre par ailleurs un grand potentiel récréotouristique. C’est pourquoi le projet a rapidement trouvé écho auprès de plusieurs acteurs locaux souhaitant valoriser ce cours d’eau. Le COBAMIL, promoteur et coordonnateur de l’événement, travaille de concert avec différents partenaires locaux pour l’organisation de cette fête citoyenne, soit la Ville de Mascouche, le ministère de la Culture et des Communications, Mathieu Lemay, député de Masson et porte-parole de la CAQ en environnement, Kayak Junky, ainsi que la SODAM.

Sur l’eau ou sur la terre ferme, les citoyens de tous âges ont pu célébrer le Mois de l’eau et la rivière Mascouche de multiples façons.

 

 

Fête familiale et kiosques 

Un BBQ familial (hot dog, épluchette de blé d’Inde et jeux gonflables), offert par M. Mathieu Lemay, député de Masson, a pris place sur le terrain de l’église Saint-Henri sur l’heure du midi. Petits et grands ont été invités à venir casser la croûte, rencontrer M. Lemay et s'amuser dans les jeux gonflables. Le site a également servi de lieu de ralliement pour les pagayeurs. Quelques kiosques ont permis de sensibiliser les participants sur différents thèmes en lien avec l’eau. L’équipe du COBAMIL y était pour raconter l’aventure du projet de grand nettoyage, en plus de présenter une exposition de photos et d’artéfacts.

Descente en kayak 

Entre 130 et 150 personnes ont participé à une descente de la rivière en kayak. Tout au long du parcours, les kayakistes ont rencontré des personnages costumés tout droit sortis d’un autre temps, qui leur ont raconté leur histoire et leurs usages traditionnels de la rivière. Pour l’occasion, les frais de location de kayak étaient de 5 $ par personne plutôt qu’au tarif régulier de 25 $. Le parcours d'une durée de 2 heures était fidèle au trajet habituel de Kayak Junky, dont le point de départ est situé à côté de leur boutique, en face de l’église Saint-Henri.