SUIVI DE LA QUALITÉ DE L'EAU

Ordre: 
1
Intro: 

Le COBAMIL assure un suivi de la qualité de l'eau des principaux tributaires de la rivière des Mille Îles et du lac des Deux Montagnes. Des échantillons sont prélevés mensuellement à dix stations différentes dans le cadre de deux programmes, le suivi permanent des tributaires du COBAMIL et le Réseau-rivières du MDDELCC.

 

Dans cette page:

1. Suivi permanent des tributaires

2. Le Réseau-rivières

 

1. Suivi permanent des tributaires 

 

Né d’un partenariat entre le COBAMIL et les MRC Les Moulins (depuis 2011), Thérèse-De Blainville (depuis 2012) et Deux-Montagnes (depuis 2012) ainsi que la ville de Lorraine (2014), le SUPER-2MI assure un suivi de la qualité de l’eau des principaux tributaires nord de la rivière des Mille Îles et du lac des Deux Montagnes. En plus de fournir des informations essentielles sur l’état de nos cours d’eau, le SUPER-2MI permet de compléter les programmes d’échantillonnage effectués par la Ville de Mirabel et par le Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) sur le territoire.

Le SUPER-2MI est conçu pour un suivi à long terme de la qualité de l’eau, voire permanent. C’est pourquoi un seul échantillon est prélevé mensuellement à chaque station de suivi. Les campagnes d’échantillonnage ont lieu entre les mois d’avril à octobre, ce qui permet de mesurer la qualité de l’eau depuis la fonte des neiges et pendant toute la belle saison. Étant donné que les principaux problèmes de contamination des eaux naturelles surviennent après des précipitations, deux campagnes d’échantillonnage sont aussi réalisées après une pluie abondante.

Neuf paramètres sont considérés dans ce programme de suivi. Dans un premier temps, les concentrations de phosphore total, de nitrites-nitrates, d’azote ammoniacal, de coliformes fécaux, de matières en suspension et de chlorophylle a sont analysées en laboratoire, ce qui permet de calculer l’Indice de qualité bactériologique et physico-chimique IQBP6. Enfin, la température, le pH et la conductivité sont mesurés à l’aide d’une sonde.

Nous remercions les trois MRC partenaires, ainsi que la ville de Lorraine qui rendent ce programme possible. Le suivi de la qualité de l’eau est essentiel afin de comprendre les problèmes qui affectent nos ressources en eau. Ces connaissances permettent de mettre en œuvre des actions adaptées pour assurer la pérennité de la ressource, des écosystèmes et des usages que nous faisons de ces rivières! 

 

 

Les cours d’eau échantillonnés dans le cadre du SUPER-2MI incluent les ruisseaux Rousse (Oka), La Corne (Terrebonne), Dominique-Juteau (Lorraine) et de la Cabane Ronde (Mascouche) ainsi que les rivières du Chicot (Saint-Eustache), Cachée (Boisbriand), aux Chiens (Boisbriand), Mascouche (Sainte-Anne-des-Plaines) et Saint-Pierre (Terrebonne).

 

2. Réseau-rivières 

 

La région dispose, depuis mai 2011, de deux nouvelles stations de suivi de la qualité de l’eau à l’embouchure des rivières du Chêne (Saint-Eustache) et aux Chiens (Lorraine). Entièrement financées par le MDDELCC et son programme Réseau-Rivières, ces stations permettront de surveiller la qualité de l’eau des rivières du Chêne et aux Chiens à long terme.

L’échantillonnage, réalisé par le COBAMIL sur une base mensuelle, évalue 11 paramètres : azote total, azote ammoniacal, phosphore total, pH, turbidité, conductivité, carbone organique dissous, coliformes fécaux, matières en suspension, chlorophylle a /phéophytine et nitrites-nitrates. Une fois les échantillons analysés, les résultats sont archivés dans la Banque de données sur la qualité du milieu aquatique (BQMA).

Ces deux nouvelles stations du Réseau-Rivières s’ajoutent aux stations d’échantillonnage déjà établies sur le territoire par le MDDELCC, dont celle de la rivière Mascouche (située à son embouchure, à Terrebonne) et les quatre stations de la rivière des Mille Îles (localisées entre Deux-Montagnes et Terrebonne). Les données récoltées permettront de suivre l’évolution de la qualité de l’eau sur plusieurs années et de mesurer l’impact de nos efforts pour améliorer la santé de nos rivières!

 

Dans cette page:

1. Suivi permanent des tributaires

2. Le Réseau-rivières

 

1. Suivi permanent des tributaires 

 

Né d’un partenariat entre le COBAMIL et les MRC Les Moulins (depuis 2011), Thérèse-De Blainville (depuis 2012) et Deux-Montagnes (depuis 2012) ainsi que la ville de Lorraine (2014), le SUPER-2MI assure un suivi de la qualité de l’eau des principaux tributaires nord de la rivière des Mille Îles et du lac des Deux Montagnes. En plus de fournir des informations essentielles sur l’état de nos cours d’eau, le SUPER-2MI permet de compléter les programmes d’échantillonnage effectués par la Ville de Mirabel et par le Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les chnagements climatiques (MDDELCC) sur le territoire.

Le SUPER-2MI est conçu pour un suivi à long terme de la qualité de l’eau, voire permanent. C’est pourquoi un seul échantillon est prélevé mensuellement à chaque station de suivi. Les campagnes d’échantillonnage ont lieu entre les mois d’avril à octobre, ce qui permet de mesurer la qualité de l’eau depuis la fonte des neiges et pendant toute la belle saison. Étant donné que les principaux problèmes de contamination des eaux naturelles surviennent après des précipitations, deux campagnes d’échantillonnage sont aussi réalisées après une pluie abondante.

Neuf paramètres sont considérés dans ce programme de suivi. Dans un premier temps, les concentrations de phosphore total, de nitrites-nitrates, d’azote ammoniacal, de coliformes fécaux, de matières en suspension et de chlorophyllea sont analysées en laboratoire, ce qui permet de calculer l’Indice de qualité bactériologique et physico-chimique IQBP6. Enfin, la température, le pH et la conductivité sont mesurés à l’aide d’une sonde.

Nous remercions les trois MRC partenaires, ainsi que la ville de Lorraine qui rendent ce programme possible. Le suivi de la qualité de l’eau est essentiel afin de comprendre les problèmes qui affectent nos ressources en eau. Ces connaissances permettent de mettre en œuvre des actions adaptées pour assurer la pérennité de la ressource, des écosystèmes et des usages que nous faisons de ces rivières! 

 

 

Les cours d’eau échantillonnés dans le cadre du SUPER-2MI incluent les ruisseaux Rousse (Oka), La Corne (Terrebonne), Dominique-Juteau (Lorraine) et de la Cabane Ronde (Mascouche) ainsi que les rivières du Chicot (Saint-Eustache), Cachée (Boisbriand), aux Chiens (Boisbriand), Mascouche (Sainte-Anne-des-Plaines) et Saint-Pierre (Terrebonne).

 

2. Réseau-rivières 

 

La région dispose, depuis mai 2011, de deux nouvelles stations de suivi de la qualité de l’eau à l’embouchure des rivières du Chêne (Saint-Eustache) et aux Chiens (Lorraine). Entièrement financées par le MDDELCC et son programme Réseau-Rivières, ces stations permettront de surveiller la qualité de l’eau des rivières du Chêne et aux Chiens à long terme.

L’échantillonnage, réalisé par le COBAMIL sur une base mensuelle, évalue 11 paramètres : azote total, azote ammoniacal, phosphore total, pH, turbidité, conductivité, carbone organique dissous, coliformes fécaux, matières en suspension, chlorophylle a /phéophytine et nitrites-nitrates. Une fois les échantillons analysés, les résultats sont archivés dans la Banque de données sur la qualité du milieu aquatique (BQMA).

Ces deux nouvelles stations du Réseau-Rivières s’ajoutent aux stations d’échantillonnage déjà établies sur le territoire par le MDDELCC, dont celle de la rivière Mascouche (située à son embouchure, à Terrebonne) et les quatre stations de la rivière des Mille Îles (localisées entre Deux-Montagnes et Terrebonne). Les données récoltées permettront de suivre l’évolution de la qualité de l’eau sur plusieurs années et de mesurer l’impact de nos efforts pour améliorer la santé de nos rivières!

 

Dans cette page:

1. Suivi permanent des tributaires

2. Le Réseau-rivières

 

1. Suivi permanent des tributaires 

 

Né d’un partenariat entre le COBAMIL et les MRC Les Moulins (depuis 2011), Thérèse-De Blainville (depuis 2012) et Deux-Montagnes (depuis 2012) ainsi que la ville de Lorraine (2014), le SUPER-2MI assure un suivi de la qualité de l’eau des principaux tributaires nord de la rivière des Mille Îles et du lac des Deux Montagnes. En plus de fournir des informations essentielles sur l’état de nos cours d’eau, le SUPER-2MI permet de compléter les programmes d’échantillonnage effectués par la Ville de Mirabel et par le Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les chnagements climatiques (MDDELCC) sur le territoire.

Le SUPER-2MI est conçu pour un suivi à long terme de la qualité de l’eau, voire permanent. C’est pourquoi un seul échantillon est prélevé mensuellement à chaque station de suivi. Les campagnes d’échantillonnage ont lieu entre les mois d’avril à octobre, ce qui permet de mesurer la qualité de l’eau depuis la fonte des neiges et pendant toute la belle saison. Étant donné que les principaux problèmes de contamination des eaux naturelles surviennent après des précipitations, deux campagnes d’échantillonnage sont aussi réalisées après une pluie abondante.

Neuf paramètres sont considérés dans ce programme de suivi. Dans un premier temps, les concentrations de phosphore total, de nitrites-nitrates, d’azote ammoniacal, de coliformes fécaux, de matières en suspension et de chlorophyllea sont analysées en laboratoire, ce qui permet de calculer l’Indice de qualité bactériologique et physico-chimique IQBP6. Enfin, la température, le pH et la conductivité sont mesurés à l’aide d’une sonde.

Nous remercions les trois MRC partenaires, ainsi que la ville de Lorraine qui rendent ce programme possible. Le suivi de la qualité de l’eau est essentiel afin de comprendre les problèmes qui affectent nos ressources en eau. Ces connaissances permettent de mettre en œuvre des actions adaptées pour assurer la pérennité de la ressource, des écosystèmes et des usages que nous faisons de ces rivières! 

 

 

Les cours d’eau échantillonnés dans le cadre du SUPER-2MI incluent les ruisseaux Rousse (Oka), La Corne (Terrebonne), Dominique-Juteau (Lorraine) et de la Cabane Ronde (Mascouche) ainsi que les rivières du Chicot (Saint-Eustache), Cachée (Boisbriand), aux Chiens (Boisbriand), Mascouche (Sainte-Anne-des-Plaines) et Saint-Pierre (Terrebonne).

 

2. Réseau-rivières 

 

La région dispose, depuis mai 2011, de deux nouvelles stations de suivi de la qualité de l’eau à l’embouchure des rivières du Chêne (Saint-Eustache) et aux Chiens (Lorraine). Entièrement financées par le MDDELCC et son programme Réseau-Rivières, ces stations permettront de surveiller la qualité de l’eau des rivières du Chêne et aux Chiens à long terme.

L’échantillonnage, réalisé par le COBAMIL sur une base mensuelle, évalue 11 paramètres : azote total, azote ammoniacal, phosphore total, pH, turbidité, conductivité, carbone organique dissous, coliformes fécaux, matières en suspension, chlorophylle a /phéophytine et nitrites-nitrates. Une fois les échantillons analysés, les résultats sont archivés dans la Banque de données sur la qualité du milieu aquatique (BQMA).

Ces deux nouvelles stations du Réseau-Rivières s’ajoutent aux stations d’échantillonnage déjà établies sur le territoire par le MDDELCC, dont celle de la rivière Mascouche (située à son embouchure, à Terrebonne) et les quatre stations de la rivière des Mille Îles (localisées entre Deux-Montagnes et Terrebonne). Les données récoltées permettront de suivre l’évolution de la qualité de l’eau sur plusieurs années et de mesurer l’impact de nos efforts pour améliorer la santé de nos rivières!