RIVES DE QUALITÉ POUR UN LAC EN SANTÉ

Ordre: 
3
Intro: 

Une distribution de végétaux indigènes a eu lieu en juin dernier à Oka, dans le but d'inciter les riverains du lac des Deux Montagnes à végétaliser leur bande riveraine. 

Pour une dernière année, le COBAMIL a permis aux riverains des municipalités de Deux-Montagnes, d’Oka, de Saint-Placide et de Saint-André-d'Argenteuild’avoir accès à des végétaux subventionnés (arbustes et vivaces) pour la revégétalisation de leur bande riveraine au coût de 5 $ le plant. 

Cliquez ici pour consulter notre liste de végétaux

 

Depuis le printemps 2014, l’équipe du COBAMIL poursuit son projet de renaturalisation des bandes riveraines ayant pour titre "Rives de Qualité pour un Lac en Santé". Lors de notre première distribution de végétaux au printemps 2015, le COBAMIL a distribué près de 1000 arbustes et vivaces indigènes aux riverains des municipalités participantes. Le COBAMIL a profité de ces rencontres avec les citoyens pour souligner l’importance d’adopter de meilleures pratiques environnementales pour protéger la santé de leur lac et des milieux riverains. Une attention particulière a été apportée sur l’importance de maintenir un couvert végétal en rive. La municipalité d’Oka a également profité de cette opportunité pour aménager une bande riveraine modèle sur son territoire. Jusqu’à maintenant, le projet a permis la restauration de près de 1500 m2 de bande riveraine sur la rive nord du lac des Deux Montagnes!

 
 
 
 
 

 

 
Le lac des Deux Montagnes, prolongement majestueux de la rivière des Outaouais, est un trésor de biodiversité dont profitent plusieurs dizaines de milliers de plaisanciers chaque année. Localisé en pleine région métropolitaine, l’occupation intensive de son pourtour a entraîné une artificialisation des rives ainsi qu’un appauvrissement néfaste de la végétation riveraine. Privé notamment de la fonction écologique de filtration d’eau qu’apportent naturellement les milieux riverains végétalisés, la santé du lac des Deux Montagnes s’est fortement dégradée : baisse de la qualité de l’eau, apparition de fleurs d’eau de cyanobactéries et prolifération d’espèces exotiques envahissantes.
 

Vue aérienne des rives artificialisées du lac des Deux Montagnes

 

Collaboration du Centre de formation agricole de Mirabel 

Les étudiants du Centre de formation agricole de Mirabel (CFAM) ont travaillé fort pour produire les végétaux indigènes destinés au projet de végétalisation du lac des Deux Montagnes! Nous les remercions pour leur beau travail!

 

 

 

Le COBAMIL tient à remercier ses partenaires sans qui ce projet n’aurait pu se réaliser : Environnement Canada (programme ÉcoAction), KEURIG Canada, la fondation de Gaspé-Beaubien, RBC Banque Royale (projet Eau Bleue RBC), la Ville de Deux-Montagnes, les municipalités d’Oka, de Saint-Placide et de Saint-André-d'Argenteuil, le parc national d’Oka, le Centre de formation agricole de Mirabel ainsi que plusieurs bénévoles.

Remplacement des végétaux morts
Après inspection de la bande riveraine au printemps 2016, les
végétaux morts seront remplacés aux frais du projet Rives de
qualité pour un lac en santé!
 
Suivi des plantations
En août 2015, un représentant du COBAMIL inspectera les
propriétés où des travaux de végétalisation ont été effectués.
Cette étape permettra de s’assurer que les végétaux ont bel
et bien été plantés dans la bande riveraine règlementaire. Une
seconde inspection aura lieu au printemps 2016 afin d’évaluer
le taux de survie des plants.
En août 2015, un représentant du COBAMIL inspectera les propriétés où des travaux de végétalisation ont été effectués. Cette étape permettra de s’assurer que les végétaux ont bel et bien été plantés dans la bande riveraine règlementaire. Une seconde inspection aura lieu au printemps 2016 afin d’évaluer le taux de survie des plants. Les végétaux morts seront remplacés aux frais du projet Rives de qualité pour un lac en santé!
Le lac des Deux Montagnes, prolongement majestueux de la rivière des Outaouais, est un trésor de biodiversité dont profitent plusieurs dizaines de milliers de plaisanciers chaque année. Localisé en pleine région métropolitaine, l’occupation intensive de son pourtour a entraîné une artificialisation des rives ainsi qu’un appauvrissement néfaste de la végétation riveraine. Privé notamment de la fonction écologique de filtration d’eau qu’apportent naturellement les milieux riverains végétalisés, la santé du lac des Deux Montagnes s’est fortement dégradée : baisse de la qualité de l’eau, apparition de fleurs d’eau de cyanobactéries et prolifération d’espèces exotiques envahissantes.