Une première édition réussie!

Ordre: 
25
Thmbnail: 
Intro: 

Le jeudi 18 mai dernier a eu lieu la première édition du Gala Flamb’EAU, visant à honorer les acteurs locaux et régionaux qui porte la cause de l’eau au sein de la zone hydrographique des Mille-Îles.

 

Le jeudi 18 mai dernier a eu lieu la première édition du Gala Flamb’EAU, ayant pour but d’honorer les acteurs locaux et régionaux qui ont porté la cause de l’eau dans le cadre de la mise en œuvre du Plan directeur de l’eau (PDE) de la zone des Mille-Îles élaboré par le COBAMIL.

C’est dans une ambiance festive et aquatique que s’est déroulé jeudi dernier le Gala Flamb’EAU au Centre d’art La petite église de Saint-Eustache. Au coup de 17 h 30, les convives ont été invités à participer à un cocktail dînatoire puis, vers 19 h 30, à assister à l’ouverture du Gala animé par l’humoriste Jici Lauzon, Terrebonnien d’origine et amoureux inconditionnel de la rivière des Mille Îles.

 

 

Le président d’honneur M. Guy Charbonneau, maire de Sainte-Anne-des-Plaines ayant reçu en 2015 le tout premier titre de Gardien de l’eau lors du Lancement du PDE, se réjouit d’une telle occasion : « Il faut grossir les rangs des protecteurs de l’eau et surtout, célébrer haut et fort ceux et celles qui ont déjà engagé des actions qui font la différence ». Au total, 9 intervenants locaux et régionaux s’étant grandement démarqués ont reçu le titre de Porteur de Flamb’EAU pour la réalisation d’actions du plan d’action 2015-2020, inscrites au PDE de la zone des Mille-Îles. Une distinction Coup de Cœur a aussi été décernée au Club-conseil Profit-Eau-Sol en raison de leur rayonnement et de l’originalité de leur démarche.

 

 

La surprise a sans équivoque été la nomination de non pas un, mais deux gardiens de l’eau soit M. Jean Lauzon, directeur des programmes de mise en valeur chez Éco-Nature ainsi que M. Guillaume Tremblay, maire de la Ville de Mascouche. Les récipiendaires du titre de Gardien de l’eau ont réalisé de nombreuses actions du PDE, et ce,  de manière exceptionnelle. Jean Lauzon, un éternel passionné de l’eau, soutient « J’ai vu passer beaucoup de monde en 35 ans de carrière. Moi je suis resté, et je vais continuer mon combat pour la rivière des Mille-Îles. J’ai des partenaires qui m’ont aidé et je les remercie ».

 

Le travail de groupe est un sentiment également partagé par le maire de Mascouche. « Je suis fier des projets que nous avons mis de l’avant, fier des employés de la Ville qui permettent leur réalisation et fier des citoyens qui croient en ces projets. Je pense notamment au nettoyage de la rivière Mascouche et à la mise en place de notre Plan stratégique de développement durable etdu Plan de gestion municipale des installations septiques qui nous permettent de protéger notre environnement et nos cours d’eau », mentionne-t-il.

 

 

À travers les remises de prix, les invités présents ont pu apprécier les prestations de Francesca Gagnon et de René Dupéré, un duo musical au talent impressionnant qui a su livrer avec brio un extrait de leur spectacle « Chante-moi une histoire » sur le thème de l’eau. Plus tard dans la soirée, la troupe Cirkana de la SODAM a offert une performance sur la musique du spectacle « O » du Cirque du Soleil, et ce, sous les regards captifs de la centaine d’invités et de dignitaires.

 

PORTEUR DE FLAMB'EAU

Le Porteur de flamb’EAU est un acteur du territoire d’intervention du COBAMIL. Qu’il soit issu du secteur économique, municipal, agricole ou communautaire, le Porteur de flamb’EAU connaît l’importance de préserver nos ressources en eau et est un vecteur d’action et de changement. En cela, le Porteur de flamb’EAU:

  •       A réalisé ou réalise actuellement une ou des actions du Plan directeur de l’eau;
  •       Fait rayonner publiquement ses actions ainsi que l’importance de préserver les ressources en eau;
  •       Incite ses pairs à agir, à prendre le flambeau;
  •       Consigne cette mise en œuvre d’actions dans une entente de bassin

 

GARDIEN DE L’EAU

Le Gardien de l’eau est un individu, une institution, un organisme ou une entreprise qui, à titre de Porteur de flamb'EAU, a réalisé de façon exceptionnelle plusieurs actions du PDE du COBAMIL. Ses actions rayonnent dans la Couronne nord de Montréal et il est une source d’inspiration pour ses pairs.

 

Cliquez ici pour consulter la liste des actions du PDE  

 

 

 

Merci à nos partenaires!

 

     

     

             

 

 

Le jeudi 18 mai dernier a eu lieu la première édition du Gala Flamb’EAU, ayant pour but d’honorer les acteurs locaux et régionaux qui ont porté la cause de l’eau dans le cadre de la mise en oeuvre du Plan directeur de l’eau (PDE) de la zone des Mille-Îles élaboré par le COBAMIL.
C’est dans une ambiance festive et aquatique que s’est déroulé jeudi dernier le Gala Flamb’EAU au Centre d’art La petite église de Saint-Eustache. Au coup de 17 h 30, les convives ont été invités à participer à un cocktail dînatoire puis, vers 19 h 30, à assister à l’ouverture du Gala animé par l’humoriste Jici Lauzon, Terrebonnien d’origine et amoureux inconditionnel de la rivière des Mille Îles.
Le président d’honneur M. Guy Charbonneau, maire de Sainte-Anne-des-Plaines ayant reçu en 2015 le tout premier titre de Gardien de l’eau lors du Lancement du PDE, se réjouit d’une telle occasion : « Il faut grossir les rangs des protecteurs de l’eau et surtout, célébrer haut et fort ceux et celles qui ont déjà engagé des actions qui font la différence ». Au total, 9 intervenants locaux et régionaux s’étant grandement démarqués ont reçu le titre de Porteur de Flamb’EAU pour la réalisation d’actions du plan d’action 2015-2020, inscrites au PDE de la zone des Mille-Îles. Une distinction Coup de Coeur a aussi été décernée au Club-conseil Profit-Eau-Sol en raison de leur rayonnement et de l’originalité de leur démarche.
La surprise a sans équivoque été la nomination de non pas un, mais deux gardiens de l’eau soit M. Jean Lauzon, directeur des programmes de mise en valeur chez Éco-Nature ainsi que M. Guillaume Tremblay, maire de la Ville de Mascouche. Les récipiendaires du titre de Gardien de l’eau ont réalisé de nombreuses actions du PDE, et ce, de manière exceptionnelle. Jean Lauzon, un éternel passionné de l’eau, soutient « J’ai vu passer beaucoup de monde en 35 ans de carrière. Moi je suis resté, et je vais continuer mon combat pour la rivière des Mille-Îles. J’ai des partenaires qui m’ont aidé et je les
Le jeudi 18 mai dernier a eu lieu la première édition du Gala Flamb’EAU, ayant pour but d’honorer les acteurs locaux et régionaux qui ont porté la cause de l’eau dans le cadre de la mise en oeuvre du Plan directeur de l’eau (PDE) de la zone des Mille-Îles élaboré par le COBAMIL.
C’est dans une ambiance festive et aquatique que s’est déroulé jeudi dernier le Gala Flamb’EAU au Centre d’art La petite église de Saint-Eustache. Au coup de 17 h 30, les convives ont été invités à participer à un cocktail dînatoire puis, vers 19 h 30, à assister à l’ouverture du Gala animé par l’humoriste Jici Lauzon, Terrebonnien d’origine et amoureux inconditionnel de la rivière des Mille Îles.
Le président d’honneur M. Guy Charbonneau, maire de Sainte-Anne-des-Plaines ayant reçu en 2015 le tout premier titre de Gardien de l’eau lors du Lancement du PDE, se réjouit d’une telle occasion : « Il faut grossir les rangs des protecteurs de l’eau et surtout, célébrer haut et fort ceux et celles qui ont déjà engagé des actions qui font la différence ». Au total, 9 intervenants locaux et régionaux s’étant grandement démarqués ont reçu le titre de Porteur de Flamb’EAU pour la réalisation d’actions du plan d’action 2015-2020, inscrites au PDE de la zone des Mille-Îles. Une distinction Coup de Coeur a aussi été décernée au Club-conseil Profit-Eau-Sol en raison de leur rayonnement et de l’originalité de leur démarche.
La surprise a sans équivoque été la nomination de non pas un, mais deux gardiens de l’eau soit M. Jean Lauzon, directeur des programmes de mise en valeur chez Éco-Nature ainsi que M. Guillaume Tremblay, maire de la Ville de Mascouche. Les récipiendaires du titre de Gardien de l’eau ont réalisé de nombreuses actions du PDE, et ce, de manière exceptionnelle. Jean Lauzon, un éternel passionné de l’eau, soutient « J’ai vu passer beaucoup de monde en 35 ans de carrière. Moi je suis resté, et je vais continuer mon combat pour la rivière des Mille-Îles. J’ai des partenaires qui m’ont aidé et je les
Le jeudi 18 mai dernier a eu lieu la première édition du Gala Flamb’EAU, ayant pour but d’honorer les acteurs locaux et régionaux qui ont porté la cause de l’eau dans le cadre de la mise en oeuvre du Plan directeur de l’eau (PDE) de la zone des Mille-Îles élaboré par le COBAMIL.
C’est dans une ambiance festive et aquatique que s’est déroulé jeudi dernier le Gala Flamb’EAU au Centre d’art La petite église de Saint-Eustache. Au coup de 17 h 30, les convives ont été invités à participer à un cocktail dînatoire puis, vers 19 h 30, à assister à l’ouverture du Gala animé par l’humoriste Jici Lauzon, Terrebonnien d’origine et amoureux inconditionnel de la rivière des Mille Îles.
Le président d’honneur M. Guy Charbonneau, maire de Sainte-Anne-des-Plaines ayant reçu en 2015 le tout premier titre de Gardien de l’eau lors du Lancement du PDE, se réjouit d’une telle occasion : « Il faut grossir les rangs des protecteurs de l’eau et surtout, célébrer haut et fort ceux et celles qui ont déjà engagé des actions qui font la différence ». Au total, 9 intervenants locaux et régionaux s’étant grandement démarqués ont reçu le titre de Porteur de Flamb’EAU pour la réalisation d’actions du plan d’action 2015-2020, inscrites au PDE de la zone des Mille-Îles. Une distinction Coup de Coeur a aussi été décernée au Club-conseil Profit-Eau-Sol en raison de leur rayonnement et de l’originalité de leur démarche.
La surprise a sans équivoque été la nomination de non pas un, mais deux gardiens de l’eau soit M. Jean Lauzon, directeur des programmes de mise en valeur chez Éco-Nature ainsi que M. Guillaume Tremblay, maire de la Ville de Mascouche. Les récipiendaires du titre de Gardien de l’eau ont réalisé de nombreuses actions du PDE, et ce, de manière exceptionnelle. Jean Lauzon, un éternel passionné de l’eau, soutient « J’ai vu passer beaucoup de monde en 35 ans de carrière. Moi je suis resté, et je vais continuer mon combat pour la rivière des Mille-Îles. J’ai des partenaires qui m’ont aidé et je les